Actualités

Almeria-Nador: economie marocaine

12th May 2016


Alméria-Nador: L' Economie Marocaine

L'économie Marocaine est caractérisée par sa stabilité macroéconomie, jouit d'une croissance économique dynamique. La richesse du Maroc dépend de son secteur agricole qui repose sur les exportations. L'économie marocaine est solide, l'essor des investissements privés et le tourisme représente 10% du PIB.

La croissance économique est excessivement dépendante de ce secteur. Le Maroc a peu de ressources minérales: les phosphates sont sa principale richesse. L'industrie contribue près de 30% du PIB et emploie 21% de la population active.

Il est essentiellement constitué des secteurs du textiles, des articles de cuir, de la transformation des aliments, du raffinage du pétrole et du montage électronique.

Alméria NadorEn 2015 la France premier investisseur au Maroc et second partenaire commercial après l'Espagne a rélancé son partenariat avec le Maroc, car le pays déploie une stratégie de développement économique en Afrique subsaharienne.

La richesse de son sol lui permet d'avoir un secteur prédominé par l'agriculture: près de 40% de la population active  est employé dans ce secteur qui contribue près de 15% du PIB.

Les céréales, les fruits, les huiles essentielles Olive et Argan, les légumes sont les récoltes principales du pays qui sont exportés chaque année par les bateaux de transports de marchandises et passagers vers l'Europe(la France, L'italie, l'Espagne) en Amérique, en Asie( l'Inde, l'Arabie Saoudite, le Japon) parfois dans les bateaux frigorifiques sur la ligne Alméria Nador.

De nouveaux secteurs sont en plein essor et tentent de diminuer la dépendance du royaume à son secteur agricole: Chimie, Equipements automobiles, Informatique, Electronique, l'Industrie aéronautique.

Alméria NadorLe secteur tertiaire contribue plus de 55% du PIB et emploie 40% de la population active. Il dépend exclusivement du tourisme qui est un secteur propice pour le Maroc à travers ces nombreux ports de croisière et de conteneurs Alméria Nador et d'autres ports à destination  de l'Espagne.

Le Maroc a une économie ouverte, le commerce extérieur représente 78.8% du PIB avec comme principaux partenaires commerciaux la France, l'Espagne mais sa balance commerciale est déficitaire.

Le taux de chômage était de 8.7% à 10.1% au troisième trimestre en 2015 avec 165.000 chômeurs de plus.